/regional/centreduquebec

En lockout depuis janvier

L'AFPC appuis les syndiqués de l'Aluminerie de Bécancour

Louis Cloutier

 - TVA Nouvelles

L'Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), qui représente plus de 180 000 travailleurs au pays, a apporté son appui aux quelque 1000 employés de l'Aluminerie de Bécancour (ABI), qui sont en lockout depuis janvier.

La vice-présidente exécutive régionale au Québec de l'Alliance, Magali Picard, a remis un don de 1000 $ aux syndiqués d'ABI.

L'AFPC se sent concerné par le conflit à Bécancour dans la mesure où la pérennité du régime de retraite est à l'enjeu. «Je peux vous dire que les fonctionnaires fédéraux et les professionnels de la recherche qui travaillent dans les universités sont extrêmement sensibles à ce qui se passe ici. Personne n'est à l'abri de voir son régime de retraite être menacé» a lancé Mme Picard.

Le syndicat d'ABI a accueilli avec satisfaction cet autre soutien. «On a vraiment, ici, un exemple frappant [d'appui intersyndical]. Toute l'Alliance qui nous appuie. C'est un syndicat qui n'est pas dans le domaine industriel, donc ça démontre qu'il y a une solidarité face à notre conflit» a noté le président du syndicat d'ABI, Clément Masse.

Dans la même catégorie