/regional/quebec/quebec

En photos

Voici de quoi aura l'air le futur Parc de la Chute-Montmorency

Sophie Côté | Agence QMI

Une passerelle semi-submersible immersive «unique au monde» permettra aux touristes et résidents de la région de Québec de contempler de très près toute la puissance de la chute Montmorency.

La Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) et le gouvernement du Québec ont dévoilé mardi matin le vaste projet d’aménagement de la chute Montmorency de 14,8 M$ qui comprend la passerelle flottante et un circuit complet de quatre sections, comme l'avait annoncé Le Journal en janvier dernier.

Les travaux doivent débuter à l’automne prochain pour une livraison complète au printemps 2021.

Passerelle et sentiers aménagés

La passerelle semi-submersible, «une prouesse technique», s’ajustera automatiquement au niveau d’eau du bassin et sera démontée en hiver.

Le projet «Expérience Chute» comprend également un sentier minéral en béton à l’est de la chute et un sentier nature en bois à l’ouest de celle-ci, qui permettra à tous les visiteurs, dont les personnes en fauteuil roulant et les familles avec poussette, de marcher aux abords de la plus haute chute du Canada.

Également, l’actuel pont en face de la chute qui supporte une voie ferrée sera élargi pour créer une «traverse contemplative» pour admirer la chute d’une autre façon. La chute Montmorency, doit-on rappeler, est le deuxième attrait touristique le plus visité de la région.

Une deuxième phase?

Le projet présenté mardi ne comprend pas la réfection du bâtiment principal, ni celle du stationnement, notamment. Cette deuxième phase du concept proposé par Daoust Lestage pourrait voir le jour dans le futur, bien que la Sépaq demeure prudente quant à sa possible réalisation.

L’annonce a été faite en grande pompe mardi au Parc de la Chute-Montmorency, en présence du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, du ministre de l'Éducation responsable de la région de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx, du député de Montmorency, Raymond Bernier, de la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Caroline Simard et du président-directeur général de la Sépaq, John Mackay.

Dans la même catégorie