/regional/estduquebec/basstlaurent

Immigration, Diversité et Inclusion

Implantation d’un bureau régional du MIDI au Bas-Saint-Laurent

Martin Blanchet | TVA Nouvelles

La Ville de Matane demande au gouvernement du Québec d'établir les employés du futur bureau régional du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion (MIDI) dans sa municipalité plutôt qu'à Rimouski ou Rivière-du-Loup.

Les élus maintiennent que Matane est la mieux positionnée. Selon eux, la position stratégique de Matane qui est située aux portes de la Gaspésie serait plus avantageuse pour le ministère.

Cependant à 100 kilomètres de là, à Rimouski, le maire Marc Parent voit plutôt la situation d'un autre angle.

L'implantation du Bureau régional du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion n'implique qu'un petit nombre d'employés, mais pour le maire de Matane, c'est une question de principe.

Jérôme Landry veut que le gouvernement arrête de privilégier les capitales régionales en matière de décentralisation.

Selon lui, la position géographique de Matane permettrait au ministère de couvrir le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie à partir d'un seul bureau.

Une vision qui est partagée par le député Pascal Bérubé. Pour le député de Matapédia, compte tenu de son historique et de sa situation géographique, Matane est toute désignée.

À Rimouski, le maire estime que la logique doit être respectée et que le bureau régional devrait se retrouver dans le même édifice que Service Québec. Pour Marc Parent, les élus matanais font fausse route dans cette croisade.