/regional/estduquebec/basstlaurent

Partage de la route

Les automobilistes courtois avec les piétons?

Simon Gamache-Fortin | TVA Nouvelles

La cohabitation entre les piétons et les automobilistes n'est pas toujours facile. Les policiers tenaient ce matin une opération sur le partage de la route au centre-ville de Rimouski.

Les policiers remarquent, cependant, certaines améliorations dans la cohabitation entre les piétons, les cyclistes et les automobilistes à Rimouski. Il reste du travail à faire pour changer certains comportements.

Les différents corps policiers de la province lancent leur Opération nationale concertée Partage de la route 2018 demain jusqu'au 17 mai. Les interventions en ce sens seront intensifiées dans la région.

La campagne vise à rappeler aux usagers du réseau routier qu’ils ont une responsabilité partagée.

Les piétons et les cyclistes représentaient près du quart des décès survenus sur les routes du Québec en 2017. La sensibilisation reste la meilleure manière de réduire ce bilan croient les autorités.

Les policiers ont tenu une opération jeudi matin sur l'Avenue Rouleau face à l'Hôpital de Rimouski.

«Ce que l’on fait [ce matin], ce sont des rappels aux piétons et aux automobilistes, on s’assure que les piétons qui sont à proximité de la rue vont utiliser la traverse piétonnière qui est clairement indiquée par des lignes sur la chaussée ou par des lumières qui l’indiquent. On s’assure, également [dans l’opération], que les automobilistes qui circulent vont céder le passage aux piétons qui s’engagent sur la traverse piétonnière», explique le sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec.

Les piétons au centre-ville trouvent généralement les automobilistes courtois. Il arrive régulièrement, cependant pour certains piétons rencontrés par TVA Nouvelles, que les automobilistes ne respectent pas le code de la sécurité routière. Plusieurs d’entre eux croient que davantage de sensibilisation et de surveillance pourraient aider à améliorer la situation.