/news/society

États-Unis

Les chutes mortelles des seniors en forte hausse depuis 10 ans

Agence France-Presse

creativefamily - stock.adobe.com

Les chutes mortelles de personnes âgées de 65 ans ou plus aux États-Unis ont fortement augmenté depuis 2007, ont annoncé jeudi des responsables de santé publique.

«Les décès liés aux chutes chez les adultes âgés ont augmenté, de 18.000 en 2007 à près de 30.000 en 2016», indique un rapport des Centres américains de prévention des maladies (CDC).

Entre 2007 et 2016, le taux de ces chutes mortelles a augmenté en moyenne de 3% par an, ce qui équivaut à une hausse de 31% sur la période.

Les raisons pouvant l'expliquer ne sont pas déterminées, mais pourraient inclure la dépendance aux médicaments ou les obstacles auxquels les personnes âgées peuvent être confrontées dans leur quotidien, comme les escaliers par exemple.

Les experts estiment que nombre de ces chutes pourraient être évitées or elles sont la cause principale de décès après une blessure accidentelle chez les personnes âgées.

Cette statistique est «saisissante», remarque Gisele Wolf-Klein, directrice de l'enseignement gériatrique du centre de santé Northwell Health à New York.

Les médecins devraient examiner chaque adulte d'un certain âge face à ce risque et «désigner des procédures appropriées comme améliorer la sécurité à domicile, adapter les prises de médicament, améliorer la vision et recommander des chaussures solides ainsi que de l'exercice physique et du tai-chi», préconise Gisele Wolf-Klein qui n'a pas participé à l'étude.

Hommes et femmes sont concernés par cette hausse du taux de chutes mortelles selon les CDC, la plus forte augmentation impliquant les personnes âgées de 85 ans et plus.

«Si les décès liés aux chutes continuent d'augmenter à ce taux, les États-Unis peuvent s'attendre à 59 000 chutes mortelles chez les personnes âgées en 2030», selon le rapport.

«Ces résultats ne sont pas du tout surprenants», a commenté Brahim Ardolic, président du département d'urgences médicales au Staten Island University Hospital à New York, qui accueille beaucoup de patients âgés de plus de 65 ans arrivant pour des soins d'urgence après une chute.

Environ un habitant sur quatre de 65 ans ou plus aux États-Unis indique tomber chaque année et trois millions de séjours par an aux urgences sont liés aux chutes.

La plupart des chutes se passant dans la salle de bain ou la cuisine, garder le sol sec est un moyen efficace pour réduire ce risque.