/regional/sherbrooke/estrie

Transport ferroviaire

Lac-Mégantic : la voie de contournement ne fait pas que des heureux

Andy St-André | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

L'annonce de la construction d'une voie de contournement à Lac-Mégantic est, dans l'ensemble, bien accueillie. Malgré tout, des citoyens des deux municipalités voisines, Frontenac et Nantes, se sentent lésés par les différents paliers de gouvernement.

C'est que certains des résidents de ces deux municipalités font partie des 44 propriétaires qui devront céder les quelque 80 terrains nécessaires à la construction de la nouvelle voie ferrée. Elle prévoit, entre autres, une déviation à partir de l'ouest de Frontenac.

«On part à la guerre», s'est exclamée une résidente de Nantes.

Nantes avait l'intention de permettre un projet domiciliaire au sud de la route 161, mais il semble que ce projet va tomber à l'eau puisque la voie de contournement devrait, en théorie, passer à cet endroit.

«C'est très dommage. On souhaite rencontrer les deux premiers ministres ainsi que le ministre des Transports au fédéral pour en discuter davantage. Nos citoyens doivent être consultés», a dit vendredi le maire de la municipalité, Jacques Breton.

L'impact du nouveau tracé sera évalué par le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement.

Les opposants au projet pourront donc se faire entendre une dernière fois avant que les travaux débutent l'an prochain.

Dans la même catégorie