/regional/quebec/quebec

Québec

Tatouée pour la première fois à 70 ans!

TVA Nouvelles

On n’est jamais trop vieux pour avoir le cœur jeune: c’est ce qu’on peut se dire en regardant aller Parise Mastropaolo, qui, à 70 ans, s’est fait tatouer pour la première fois dimanche au Art Tattoo show de Québec.

Pour la fête des mères cette année, elle a voulu se faire un cadeau à l’encre indélébile: une phrase qui l’habite, «Je carbure à la douceur».

Pourquoi ces mots? «À mon âge, c’est normal. Prends ton gaz égal, respire par le nez et prends du recul, parce que moi, c’est ça!»

 

L’aînée déborde d’énergie et compte vivre «jusqu’à 120 ans»!

«Je veux suivre le courant, je ne veux pas avoir l’air de mon âge; j’ai 70, mais je veux avoir l’air de 50!»

Elle est arrivée avant que le salon n’ouvre et avait, comme la plupart des gens qui vont passer sous l’aiguille du tatoueur, quelques appréhensions.

«C’est sûr que j’ai peur, je suis douillette, mais je me suis dit que j’étais prête à le faire», a-t-elle dit.

Et Mme Mastropaolo est chanceuse, parce que l’artiste, Bao du studio montréalais Burning Monk, ne prend habituellement pas de clients qui arrivent à l’improviste lors de salons comme celui de Québec.

«Il y a un premier coup qui pince, et après il y a la vibration. On dirait que la vibration annule le pincement», dit-elle, pendant que l’artiste s’exécute.

La septuagénaire bat le record du plus vieux client de Bao, qui était un homme de 68 ans.

-D’après le reportage de Taïna Lavoie

Dans la même catégorie