/buzz/homepage

Première scientifique

Découverte d’un faon à deux têtes

TVA Nouvelles

Université de Géorgie

Un chasseur de champignons a fait toute une découverte en forêt. L’homme a trouvé un faon ayant deux têtes bien distinctes. Le petit animal était mort-né.

Les faons siamois seraient les premiers à avoir atteints leur maturité, selon Gino D’Angelo, chercheur à l’université de Géorgie aux États-Unis puisque leur mère les a menés à terme.

Les autres faons jumeaux ont été trouvés in utero, informe l’université américaine sur son site web.

Faons siamois

Université de Géorgie

«C’est incroyable et extrêmement rare. Nous ne pouvons même pas estimer la rareté de ceci. Parmi les dizaines de millions de faons nés chaque année aux États-Unis, il y a probablement des anomalies qui se produisent dans la nature et que nous ne connaissons même pas», ajoute le chercheur.

Une nécropsie complète du petit cadavre a été faite, une imagerie en 3D ainsi qu’une résonance magnétique. On y voit très bien que la colonne vertébrale de l’animal se sépare et que les jumeaux ont chacun un cou et une tête.