/regional/troisrivieres/mauricie

Conflit de travail

Des «mesures exceptionnelles» pour mettre fin au lock-out à l’UQTR?

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

La ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David, a mis encore un peu de pression ce matin sur l'administration de l'Université du Québec à Trois-Rivières, (UQTR), qui a mis en lock-out ses enseignants.

La ministre en a assez du lock-out et a répété que «Ça suffit» à plusieurs reprises. Elle souhaite que les deux parties en arrivent à une solution négociée et que le lock-out des professeurs soit levé le plus rapidement possible.

«Si ça veut dire ‘’prendre des mesures exceptionnelles’’, on prendra des mesures exceptionnelles», a-t-elle indiqué avant d'ajouter qu'elle rentrait à Québec pour travailler sur ce dossier.

Le lock-out a été déclenché le 1er mai dernier. La convention collective des 439 professeurs de l'UQTR est échue depuis le 31 mai 2017.

Dans la même catégorie