/regional/montreal/montreal

Harcèlement

La mairesse de Villeray forcée de travailler à la maison

Yves Poirier | TVA Nouvelles

La mairesse de Villeray-St-Michel-Parc-Extension, Giuliana Fumagalli, vient de se voir forcée par l'administration de Valérie Plante de travailler à la maison.

C’est que Mme Fumagalli fait l’objet d’une plainte en matière de harcèlement.

«On prend ces allégations-là très au sérieux. C’est pourquoi on a tout de suite rencontré Mme Fumagalli et son cabinet», a déclaré la mairesse de Montréal, mardi midi.

«Il a été décidé qu’elle travaillerait de la maison le temps que le processus suive son cours. Entre-temps, en parallèle, un processus de médiation avec la Ville de Montréal s’est mis en place», a précisé Valérie Plante.

La mairesse de Montréal a écrit sur Twitter que son souhait était que «les relations de travail soient harmonieuses et respectueuses, et la médiation est une bonne première étape pour y arriver».

Giuliana Fumagalli devra donc travailler chez elle le temps que le processus de médiation suive son cours.