/news/techno

Découvrir le Québec

Un week-end à Sept-Îles

Véronique Leduc | Agence QMI

VOY-WEEK-END-SEPT-ILES

V�RONIQUE LEDUC / AGENCE QMI

À 10 heures de Montréal et 8 heures de Québec, la surprenante Sept-Îles saura plaire aux amateurs de plein air et de mer. Après tout, la municipalité est en superficie une des plus vastes au Québec, mais on raconte qu’on y trouve plus d’épinettes que d’humains. Ajoutez à cela de bonnes tables, une riche vie culturelle et une promenade animée près du port et vous découvrirez un vaste terrain de jeu qui vaut la route.

QUOI FAIRE?

Découvrir les îles

Ce sont les îles de l’archipel situé à l’embouchure de la baie des Sept-Îles qui vaut son nom à la ville. Prendre le bateau à partir du port pour les explorer est un incontournable. Sur l’île Grande Basque, à quatre kilomètres de la côte, on offre des visites guidées d’interprétation de la nature, 12 kilomètres de sentiers, des terrains de camping aménagés et des tentes tout équipées. Même si on s’y trouve tout près de la ville, parce qu’on est justement sur une île et entouré de plages de sable fin, on s’y sent immédiatement loin de tout. Pour découvrir Grande Basque et le reste de l’archipel, ou participer à une sortie d’observation des baleines, c’est vers les forfaits des Croisières du Capitaine qu’il faut se tourner.

www.lescroisieresducapitaine.com

Apprendre le surf

Ne serait-ce que pour s’extasier devant l’ambiance relaxe des lieux ou admirer la plage sauvage (apportez votre lunch pour en profiter une partie de la journée), rendez-vous au petit SurfShack, à 15 kilomètres du centre-ville, pour profiter de cours et de location d’équipement de surf. Parce que surprise: le golfe du Saint-Laurent offre ici parmi les meilleures vagues de toute la province pour la pratique de ce sport. Des gens viennent même de partout pour en profiter!

www.surfshack.ca

Se familiariser avec la région

Pour bien s’imprégner de l’histoire et mieux comprendre la région lors d’une première visite sur la Côte-Nord, un arrêt au Musée régional de la Côte-Nord est intéressant. Depuis 1986, ce dernier présente des pièces provenant des fouilles archéologiques effectuées sur la Côte-Nord et propose des expositions liées à l’histoire, à la faune, à la navigation, au savoir-faire nord-côtier ou aux peuples autochtones des environs.

www.museeregionalcotenord.ca

OÙ MANGER?

Au Casse-Croûte du pêcheur

V�RONIQUE LEDUC / AGENCE QMI

Casse-Croûte du Pêcheur

Dans le stationnement près du port, le Casse-Croûte du Pêcheur ne passe pas inaperçu. C’est que ses tables sont installées sous un casier à homards géant! Non loin de l’eau, on y commande des poutines ou des burgers mais pour faire honneur à la région, il est encore mieux d’opter pour les savoureuses spécialités de la mer comme les guédilles au crabe ou aux crevettes ou le club au homard.

www.cassecroutepecheur.com

Blanc Bistro

Ici, la spécialité est le tartare qu’on réinvente en s’inspirant de différentes cuisines du monde. Le décor est moderne et la belle terrasse donne envie d’allonger la soirée encore un peu.

blancbistro.ca

Café Toscane

À la recherche d’un bon latté ou cappuccino? C’est au Toscane qu’il faut aller. Au milieu du décor simple, des écrans sportifs et des habitués accoudés au bar, on s’y sent carrément en Italie. Pour ajouter à l’impression, commandez des charcuteries et des fromages importés, eh oui, d’Italie.

OÙ PRENDRE UN VERRE?

Edgar Café-Bar

Ici, on commande le midi ou le soir des plats de type bistro, mais en soirée, l’ambiance est toute autre et on y vient en grand nombre pour l’apéro et pour profiter des «beats» des DJ qui occupent le deuxième étage.

OÙ DORMIR?

Hôtel Sept-Îles

Pour profiter de l’ambiance portuaire et de l’animation estivale du parc du Vieux-Quai, l’Hôtel Sept-Îles, entièrement rénové en 2017, est tout indiqué. On y profite du spa, du restaurant et de la terrasse avec vue sur la baie.

L'île de Grosse Boule

V�RONIQUE LEDUC / AGENCE QMI

Ferme maricole Purmer

On revient certainement de la Ferme maricole Purmer un peu transformé. L’accueil inégalé des propriétaires, Sandra et André, y est sûrement pour beaucoup. Mais il y a aussi le fait de séjourner dans une yourte presque seuls au monde sur l’île Grosse Boule, entre plage et forêt de conifères, qui marque à jamais. Une fois sur place, on peut participer à une sortie en mer pour découvrir les techniques d’élevage de moules, de pétoncles et d’algues de la Ferme Purmer.

ferme-purmer.com

Dans la même catégorie