/news

«Face à la rue»

Étienne Boulay dans la peau d'un itinérant

Journal de Montréal

La deuxième saison de la série de docu-réalité «Face à la rue», présentée à Moi et Cie, bat son plein et aborde à nouveau les nombreux visages de l'itinérance.

En marge de l'émission, l'animateur Jean-Marie Lapointe a voulu lancer un défi à son bon ami Étienne Boulay, celui de s'immiscer dans la peau d'un itinérant, le temps d'une journée.

L'ancien joueur étoile des Alouettes de Montréal, désormais animateur, n'a pas hésité à relever le défi.

Rappelons-nous qu'il avait entrepris des thérapies pour régler ses problèmes de consommation et ses idées suicidaires, avant de reprendre sa vie en main.

Accompagné par Jean-Marie Lapointe, Étienne Boulay a vécu quelques heures le quotidien des centaines d'itinérants errant dans les rues de Montréal.

Incognito, Étienne Boulay a fait la manche en plein centre-ville pour découvrir à quoi ressemble la réalité de ces marginaux, abandonnés du système.

Une dure leçon et un soudain anonymat inhabituel pour cette personnalité, habitué de se faire reconnaître en public.