/news/currentevents

Un pompier incommodé par la fumée

Une partie des résidences détruites au cégep de Gaspé

Nelson Sergerie | Agence QMI

 - Agence QMI

Un violent incendie a ravagé une partie des résidences du campus de Gaspé au Cégep de la Gaspésie et des Îles.

Les étudiants ont été réveillés à l’aube par l’alarme-incendie mercredi matin.

«Les alarmes ont parti. Moi et ma blonde, on s’est demandé si on devait se lever ou non. Quelqu’un a cogné à notre porte pour nous dire que c’était urgent et on a décidé de sortir», a raconté Amélianne Lessard-Langelier, vêtue d’une simple serviette de bain lorsque rencontrée à la cafétéria du cégep, qui a servi de refuge aux sinistrés.

La réaction de l’étudiante est compréhensible puisqu'il arrive régulièrement que l’alarme-incendie des résidences se déclenche sans raison.

Les examens de fin de session devaient débuter mercredi matin avec l’épreuve uniforme de français, que l'on doit réussir pour obtenir son diplôme.

Mais la préoccupation de Laurie Lachance était tout autre.

«Je crains pour mes affaires personnelles. On a nos examens bientôt. On a nos feuilles de notes. C’est sûr que c’est inquiétant pour ça, et pour nos vêtements également.»

La direction du cégep est en discussion avec le ministère de l’Enseignement supérieur pour trouver une façon de tenir cet examen.

Mobilisation

L’incendie a été signalé aux autorités à 6 h 35. Peu après que l'appel eut été fait, un immense panache de fumée s’élevait dans le ciel.

Dix-neuf élèves se trouvaient dans l’aile «X», où les flammes auraient pris naissance. Un atelier et des cuisines communes se trouvent notamment dans ce bloc. Le secteur «W» a subi des dommages par l’eau et la fumée. Quelque 280 étudiants ont dû être évacués.

La direction fait le nécessaire pour soutenir les sinistrés.

«On va prendre toutes les informations au cours des prochaines heures pour s’assurer [de répondre à] tous les besoins des étudiants», a indiqué Marie-Christine Fortin, porte-parole de l'établissement d’enseignement.

Les pompiers ont lutté contre l'incendie toute la journée.

Un pompier, incommodé par la fumée, a été transporté à l’hôpital. Un étudiant a reçu les premiers soins sur place.

Selon la Sûreté du Québec, rien ne donne pour l’instant à penser que l’incendie est suspect.

Les pompiers de Gaspé et des enquêteurs spécialisés de la SQ tenteront de déterminer l’origine du sinistre.