/news/society

Société québécoise du cannabis

Un dossier pour possession de cannabis, un avantage à l’embauche?

TVA Nouvelles

Un dossier pour possession de cannabis pourrait être un critère d’embauche intéressant pour la Société québécoise du cannabis (SQDC), selon un militant bien connu de la légalisation de cette drogue.

La SQDC cherchera prochainement environ 300 personnes pour travailler dans ses 20 points de vente. Les candidas devront nourrir une «passion» pour le produit, mais aussi recevoir une habilitation de sécurité de la Sûreté du Québec.

Une situation paradoxale, selon Marc-Boris St-Maurice, fondateur du Centre Compassion de Montréal et militant depuis des années pour la légalisation du cannabis.

«Ils cherchent des gens qui connaissent et qui ont une passion pour le cannabis, mais ils ne veulent pas qu’ils aient de dossier criminel. On le sait très bien, les gens qui sont passionnés de cannabis ont plus de chance d’avoir un dossier, estime M. St-Maurice. Selon moi, avoir un dossier pour possession de cannabis serait peut-être même un point vendeur pour engager quelqu’un. On va avoir là une preuve de leur engagement envers cette plante.»

Dans une entrevue accordée mardi au Journal de Montréal, le grand patron de la Société des alcools du Québec, qui chapeautera la vente de cannabis, a souligné que les employés devront conseiller les clients, sans toutefois faire la promotion du produit.

«Ce sont deux objectifs contradictoires, déclare le militant. On peut informer, on peut dire où ça a poussé, quelle est la sorte, mais il y a beaucoup d’autres effets plus subtils; certaines variétés sont plus stimulantes, d’autres plus sédatives. D’habitude, les vendeurs vont y aller sur leur propre expérience.»

Et les employés ne pourront s’appuyer sur les informations fournies par les producteurs. Selon le militant, les compagnies ne peuvent indiquer de telles informations parce qu’ils ne peuvent alléguer des effets particuliers s’ils n’ont pas de preuves scientifiques. Ces effets seraient toutefois subjectifs au consommateur.

La SQDC propose aux gens intéressés à travailler chez elle lors de l’ouverture à s’inscrire à une infolettre sur son site (infocannabis.saq.com/carrieres/). Un courriel sera envoyé lorsque des postes seront ouverts.

Dans la même catégorie