/news/politics

CAQ et immigration

«Il y a un vrai problème d’intégration»

TVA Nouvelles

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, a défendu la position de son parti en matière d’immigration.

«Il y a un vrai problème d’intégration. Il faut prendre un pas de recul, quitte, ensuite, à réaugmenter», a-t-il dit lors d’un point de presse tenu à Gatineau jeudi après-midi.

Prenant la parole pour la première fois depuis l’annonce du test des valeurs qu’un gouvernement caquiste instaurerait s’il était au pouvoir, M. Legault est revenu sur les polémiques.

«Les faits sont là. Le Québec a dépassé ses capacités d’intégration. On a une situation où après cinq ans, 15% des immigrants sont au chômage. Après 10 ans, 26% d’entre eux ont quitté le Québec», a-t-il avancé.

Selon lui, il faut donc baisser le nombre d’immigrants admis au Québec pour favoriser leur intégration.

«À partir du moment où on met des balises et on dit la vérité aux Québécois (...) On peut leur dire de ne pas exagérer. Mais il est vrai que nous avons des défis et que nous n’avons pas réglé la question des signes religieux (...) Il est temps que l’on mette cela derrière nous.»

Réagissant aux critiques des différents partis politiques sur cette position, François Legault a dit faire «confiance» aux Québécois.

«Je ne pense pas que les attaques de Philippe Couillard vont affecter les Québécois. Je fais confiance à l’intelligence des Québécois.»

Dans la même catégorie