/news/society

Nouveau rapport de l’Institut canadien d’information sur la santé

Un aîné sur quatre s’est vu prescrire au moins 10 médicaments

Agence QMI

En 2016, environ un Canadien sur quatre, âgé de 65 ans et plus, s’est vu prescrire 10 médicaments ou plus, selon un nouveau rapport de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), publié jeudi.

«Les Canadiens âgés consomment encore beaucoup de médicaments», a déclaré Brent Diverty, vice-président, Programmes ICIS.

En 2016, près de 1,6 million de personnes âgées se sont vues prescrire 10 catégories de médicaments ou plus.

Un chiffre qui aurait très peu changé entre 2011 et 2016, «même si les initiatives visant à réduire l’utilisation de médicaments potentiellement inappropriés font effectivement baisser l’utilisation des antipsychotiques et des benzodiazépines», a souligné Brent Diverty.

Selon le rapport, parmi ces aînés, 21,4% d’entre eux vivent dans les quartiers à faible revenu, contre 14,3% pour les plus aisés. L’ICIS met également en avant la différence entre les personnes vivant en milieu rural (20,4%) et ceux vivant en milieu urbain (16,8%).

En compilant les données de six provinces (Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Alberta, Colombie-Britannique, Yukon), l’Institut observe qu’en Colombie-Britannique 12,9% des personnes âgées se sont vu prescrire 10 médicaments ou plus, tandis que ce taux atteint les 37,6% à Terre-Neuve-et-Labrador et 51,5 % pour les personnes inscrites au régime d’assurance médicaments de la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits (DGSPNI).

Le rapport souligne qu’une utilisation potentiellement inappropriée des médicaments peut conduire à un risque d’hospitalisation cinq fois plus élevé en raison d’une réaction indésirable aux médicaments.