/news/law

Montréal

Un tatoueur abuseur est envoyé en prison

Michael Nguyen | Journal de Montréal

COURTOISIE

Même si un tatoueur montréalais a écopé de neuf mois de prison pour des contacts sexuels sur deux clientes mineures, ces dernières continueront de souffrir bien après sa sortie de prison.

« Ma douleur ne s’arrête pas aujourd’hui, je vais continuer à me réveiller la nuit, couverte de sueur après les cauchemars à propos de toi », a dit en pleurant une des victimes de Rowan McKenzie, jeudi, au palais de justice de Montréal.

McKenzie, 49 ans, gérait une boutique de tatouage dans l’ouest de l’île en 2013 quand deux adolescentes de 14 et 15 ans sont entrées dans son magasin.

« Ce jour a changé ma vie pour toujours, et pour le pire, a expliqué l’une des victimes. Mon ignorance a fait de moi ta parfaite victime. »

Décrit par une victime comme un manipulateur, McKenzie a réussi à convaincre ses victimes d’avoir des relations sexuelles avec lui. Il a ainsi profité d’elles pendant deux mois, même s’il savait très bien qu’elles étaient mineures et qu’ainsi elles ne pouvaient pas consentir à des avances sexuelles par un adulte.

« Je n’ai jamais utilisé la force, des menaces ou de la violence », a toutefois assuré McKenzie en plaidant coupable de contacts sexuels en février dernier.

Traumatisme

Mais même s’il assure n’avoir jamais utilisé de violence physique, cela n’a pas amoindri le traumatisme de ses victimes.

« Tu as stratégiquement calculé et planifié ta manipulation prédatrice, a déploré l’une des victimes. Aucune période de temps ne rattrapera ces années perdues à me débattre avec le fait d’avoir été violée et manipulée par un homme de 30 ans plus vieux que moi. »

La tête basse, McKenzie n’a pas dit un mot jeudi, déclinant l’invitation de la juge Joëlle Roy quand elle lui a demandé s’il avait quelque chose à ajouter.

En plus de sa peine de prison, McKenzie devra aussi respecter une probation de deux ans. Il lui sera aussi interdit d’aller sur internet pour entrer en contact avec des mineurs, pour une période de 10 ans.