/regional/montreal/montreal

RTM

Près de 280 000$ pour une nouvelle image de marque

Zacharie Goudreault

 - Agence QMI

Près de 280 000 $ ont été dépensés pour que l’organisation qui gère les trains de banlieue et les autobus des couronnes nord et sud se dote d'une nouvelle image.

Afin d’éviter toute confusion, le Réseau de transport métropolitain (RTM) a annoncé mercredi soir qu’il portera désormais le nom d’«exo».

«Exo demeure la même organisation, avec la même équipe et la même mission: transporter ses clients avec efficacité et convivialité, tout en visant l'excellence du service par la proactivité et la flexibilité», a affirmé dans un communiqué Raymond Bachant, directeur général d'exo.

Selon l’organisation, Exo signifie extérieur et «évoque de façon simple le territoire que nous desservons, c'est-à-dire la grande région métropolitaine de Montréal, et plus particulièrement ses couronnes nord et sud», peut-on lire dans ce communiqué.

Un nouveau site web en version bêta respectant la nouvelle image de marque est d’ailleurs maintenant accessible.

Deux contrats

Deux contrats d’une valeur totale de 190 700 $ ont été attribués l’an dernier pour réaliser cette nouvelle image de marque.

La stratégie marketing a ainsi été développée par la firme montréalaise BrandBourg, tandis que c’est la firme Sid Lee qui a imaginé le logo et le nouveau nom de l’organisation.

À ces coûts s’ajoutent entre autres ceux associés à promotion à l’interne de cette nouvelle image de marque ainsi que la création de vidéos promotionnelles, faisant grimper la facture totale à 279 300 $.

Une facture que l’organisation justifie par la nécessité de mettre fin à la confusion qui a suivi la réorganisation des sociétés de transport du Grand Montréal, dont le nombre est passé de 16 à 5 à la suite de l’abolition de l’Agence métropolitaine de transport le premier juin 2017.

Application progressive

Bien que l’appel d’offres pour l’application de cette nouvelle image à l’ensemble de la flotte d’autobus et de trains de banlieue n’ait pas encore été lancé, entre 40 et 60 autobus disposeront de ce nouvel habillage d’ici la fin de l’année, a indiqué au «24 Heures» la conseillère aux relations avec les médias d’exo, Élaine Arsenault.

Dès la semaine prochaine, une voiture de train de la ligne Vaudreuil-Hudson sera par ailleurs revisitée aux couleurs de la marque exo.

«Ça va se faire très graduellement. On ne veut pas avoir des trains en moins sur le réseau», a assuré Élaine Arsenault, ajoutant que l’ajout progressif de nouveaux trains multi niveaux permettra de faciliter cette transition.

Dans la même catégorie