/news/politics

Québec 2018

Robert Poëti ne sera pas candidat aux prochaines élections

TVA Nouvelles

Le député de Marguerite-Bourgeoys et ministre délégué à l’Intégrité des marchés publics, Robert Poëti, a annoncé mercredi qu’il ne sera pas candidat à l’élection générale du 1er octobre prochain.

L’élu libéral et ex-policier est resté vague sur les motifs de son départ, se contentant de souligner l’importance de laisser plus de place à la jeunesse.

 

Aujourd’hui, je tiens à vous dire moi-même que j’ai choisi de laisser ma place à la relève politique. Je l’ai toujours dit: je ne suis pas le passé, je suis le présent et l’avenir se trouve dans la relève», a-t-il indiqué, dans un long témoignage publié sur Facebook.

Dans une vidéo également publiée sur le réseau social, il prend le temps de remercier presque toutes les personnes qui l’ont suivi dans son parcours politique, à l’exception du premier ministre du Québec et chef du Parti libéral, Philippe Couillard.

 

M. Poëti a esquivé les questions des journalistes, mercredi matin, promettant d’y répondre plus tard au cours de la journée.

Le ministre Poëti avait pourtant été l'un des premiers candidats libéraux à être investi dans sa circonscription, le 11 décembre dernier.

Robert Poëti a été élu pour la première fois à l’élection générale du 4 septembre 2012. Il a été nommé ministre des Transports par Philippe Couillard à la suite de sa réélection comme député en 2014, poste qu’il s’est vu retirer en janvier 2016 à sa grande déception.

 

En octobre dernier, M. Poëti a réintégré le cabinet comme ministre délégué à l’Intégrité des marchés publics et aux Ressources informationnelles, une fonction mineure qui n’existait pas avant sa nomination.

M. Poëti devient le 39e député de l’Assemblée nationale élu en 2014 à ne pas se représenter en 2018.

Dans la même catégorie