/regional/montreal/montreal

Transport en commun

STM: un dernier adieu aux plus vieux wagons du métro

Francis Pilon | Agence QMI 

Courtoisie

Les clients du métro sont conviés par la Société de transport de Montréal (STM) à utiliser les plus vieux wagons du réseau entre le 18 et le 21 juin lors de leur dernier tour de piste avant leur retrait.

Après avoir roulé durant près de 52 années, la Société de transport de Montréal (STM) retirera ses plus vieux wagons de type MR-63 de son réseau.

«On est en train de préparer quelque chose pour le retrait de ces voitures, mais on n’est pas prêt à dévoiler les détails maintenant parce que la programmation est en préparation», souligne Isabelle-Alice Tremblay, porte-parole de la STM.

Lors d’une tournée d’adieu, les derniers trains MR-63, signifiant «matériel roulant de 1963», circuleront sur les quatre lignes du réseau du métro de Montréal.

«Fin de vie»

«Ils étaient en fin de vie utile. Les voitures de métro ont des fins de vie utile et nous, on arrivait à la fin. En fait, le MR-63 était un des plus vieux matériels roulants et il est un des modèles qui a roulé le plus longtemps. C’est la fin d’un cycle et il faut remplacer ces voitures de métro», mentionne Mme Tremblay.

Le retrait des voitures MR-63 est intimement lié à l’arrivée des voitures Azur. Chacun de ces vieux wagons a d’ailleurs parcouru près de quatre millions de kilomètres depuis l’inauguration du métro en 1966, faite par Jean Drapeau, maire de Montréal à l’époque.

Patrimoine à conserver

Pour Dinu Bumbaru, directeur des politiques chez Héritage Montréal, il est primordial de s’assurer que ces voitures soient adéquatement conservées dans le futur.

«Il est important de voir ces wagons autrement que de simples matériels roulants. Ce n’est pas seulement des équipements de transports, le métro est un élément de personnalité des villes qu’il faut conserver. Un métro et une métropole, ça va ensemble, c’est comme ça ici, à Paris et même à New York», commente M. Bumbaru.

«Dans le cas de Montréal, le projet de métro date de la Révolution tranquille, ça témoigne d’une époque. C’est donc important de conserver, de recycler et de garder vivantes ces voitures de métro qui s’inscrivent dans le patrimoine de Montréal», ajoute-t-il.

Près de 268 voitures MR-63 ont été envoyées au recyclage à ce jour. De ce nombre, certains ont eu le droit à une seconde vie et deviennent l’aménagement d’une place publique, comme avec la Station FM-R ou les Jardins de Métis.

DERNIERS TOURS DES MR-63:

ligne jaune, le lundi 18 juin

ligne verte, le mardi 19 juin

ligne orange, le mercredi 20 juin

ligne bleue, le jeudi 21 juin

Dans la même catégorie