/regional/troisrivieres/mauricie

Signalisation

169 $ pour un stationnement illégal

Jonathan Roberge | TVA Nouvelles

La décision du gouvernement provincial d'augmenter le coût des amendes décernées aux automobilistes qui ne respecte pas la signalisation au moment de se stationner ne fait pas le bonheur des automobilistes.

Depuis maintenant trois semaines, un stationnement illégal peut valoir une amende de 100 $ à un automobiliste, contre 30 $ auparavant. En ajoutant les frais, le montant du billet d'infraction totalise maintenant 169 $.

«C'est abusif! On cherche encore une façon de piger dans nos poches», a lancé un automobiliste rencontré par TVA Nouvelles.

La même contravention de 169 $ s'appliquera pour ceux qui vont se garer trop près d'une borne-fontaine ou qui ne respecteront pas ce qu'indiquent les panneaux d'affichage, que ce soit pour les stationnements à durée limitée ou pour les interdictions d'un côté de la rue permettant l'entretien de la chaussée.

«Ce n'est pas notre décision, mais bien celle du gouvernement provincial. Ce sont les amendes au code de la sécurité routière qui ont été augmentées et non celles qui sont relatives à un règlement municipal. Nos policiers, comme tous ceux du Québec, appliquent la loi», a expliqué Yvan Toutant, porte-parole de la ville de Trois-Rivières.

Aussi grave qu'un excès de vitesse?

Les automobilistes demeurent perplexes. Quelqu'un qui circule de 25 à 29 km/h au-dessus de la limite permise recevra une contravention de 90 $ plus les frais. C'est dont dire qu'il payera moins cher que celui qui gare son véhicule dans une zone interdite.

Un stationnement illégal coûte maintenant, à quelques dollars près, la même chose qu'une infraction pour avoir omis un arrêt obligatoire ou pour avoir grillé un feu rouge.

Les agents de stationnement et les policiers porteront aussi une attention particulière aux stationnements réservés aux handicapés. Dans ce cas précis, l'amende va doubler, passant à 200 $.

Les stationnements réservés aux détenteurs de véhicule électrique seront aussi sous la loupe.

«Le règlement est clair. Tout véhicule non électrique garé dans un espace vert se verra remettre une contravention de 169 $», a confirmé Luc Mongrain de la police de Trois-Rivières.

Seuls les horodateurs, les zones de livraison et les stationnements de motos ou de taxi demeureront sous la juridiction municipale. Le coût de la contravention associée à ces espaces demeurera de 63 $ à Trois-Rivières.

Dans la même catégorie