/regional/homepage

Recyclage

La crise au centre de tri de Sherbrooke a des répercussions

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Les problèmes au centre de tri de Sherbrooke se font ressentir jusque dans les quartiers résidentiels, où des collectes ont été repoussées. Plusieurs bacs débordent et les citoyens sont contraints d'envoyer leurs matières recyclables aux poubelles.

Depuis une semaine, les activités chez Récup Estrie sont interrompues, alors que la régie a résilié le contrat de l'exploitant Ricova. Ce dernier aurait commis plusieurs manquements dans la gestion du centre de tri. Cette décision a fait en sorte que les collectes prévues lundi et mardi à Sherbrooke ont été repoussées. Résultat, plusieurs participants à la collecte des matières recyclables manquent de place dans leur bac vert et envoient ces matériaux directement dans les ordures.

Rencontre avec le syndicat

Récup Estrie a rencontré le syndicat des employés du centre de tri jeudi après-midi. La quarantaine de travailleurs est sans emploi depuis bientôt une semaine.

Bonne nouvelle pour eux, leur expertise sera conservée et on fera même appel au même groupe d'employés lors de la relance des opérations. Récup Estrie devrait dévoiler son plan d'action au cours des prochains jours.

Pendant ce temps, les camions sont toujours détournés chez Valoris, à Bury, où les matières recyclables sont compactées. Les ballots sont ensuite envoyés dans un entrepôt de la rue de Courcelette à Sherbrooke, le temps que la situation se règle.

Dans la même catégorie