/news/law

La mère accusée de meurtre prémédité

Un bambin retrouvé mort avait la tête submergée

Amélie St-Yves | Journal de Montréal

COURTOISIE

Un bambin de deux ans qui pourrait avoir été tué par sa mère a été retrouvé par un membre de sa famille, la tête submergée.

Luca Cuscuna a été découvert vers 20h le 1er septembre 2017, dans un logement à Bécancour. Il était à ce moment couché sur le ventre, légèrement du côté gauche, et avait la tête submergée, selon le rapport du coroner rendu public jeudi.

Il était à ce moment bleuté, n’avait plus de tonus, était inconscient et « visiblement sans vie ».

L’appel d’urgence a été logé vers 20h30, les ambulanciers sont arrivés rapidement et ont tenté des manœuvre de réanimation « comme le protocole l’exige », selon le rapport du coroner. Le décès de l’enfant a été confirmé au centre hospitalier par un médecin vers 21h20.

L’autopsie du corps du bambin a été faite le 4 septembre suivant, à Montréal.

« Dans son rapport, le pathologiste a conclu que la noyade était une des hypothèses à envisager pour expliquer le décès. Également, un asphyxie par suffocation ne peut être exclue », écrit le coroner Yvon Garneau dans son rapport.

Il ne conclut pas à une mort criminelle, laissant aux tribunaux le soin de répondre à cette question, mais confirme qu’il s’agit d’une mort violente.

La mère de l’enfant, Marie-Lou Beauchamp Filion, avait également dû être soignée, mais a été accusée du meurtre prémédité de son fils quatre jours plus tard.

La femme de 40 ans a été jugée apte à subir son procès, et est toujours en attente de son enquête préliminaire. Son dossier doit revenir devant le tribunal en septembre.

Dans la même catégorie