/regional/montreal/montreal

Montréal

Un vignoble et un potager sur les toits de l’ITHQ

Sarah Daoust-Braun | Agence QMI

 - Agence QMI

ITHQ Pierre Beauchemin

L’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) vient d’accueillir un vignoble et un potager sur ses toits à Montréal, qui seront intégrés à la formation des futurs sommeliers et cuisiniers en plus d’aider à verdir le secteur.

L’ITHQ vient de nouer un partenariat avec le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB), mais aussi l’organisme Vignes en ville avec la SAQ, pour installer 60 pieds de vigne et 32 bacs potagers.

«Ce sera intéressant d’aller voir par exemple comment tailler une vigne. Ce sont des choses qui peuvent être faciles à comprendre dans un livre, mais sur le terrain, il faut faire des choix stratégiques», a expliqué la responsable du projet Vignes en ville Véronique Lemieux, qui prendra soin des vignes cet été.

Cette dernière a choisi six cépages, deux semi-rustiques et quatre rustiques, pour leur résistance au climat, leur résistance aux maladies et leur potentiel en matière de goût.

Les instigateurs du projet espèrent réussir à faire pousser des raisins de qualité d’ici quatre ans. «Il y a plusieurs étapes. Il faut voir si la plante est capable de résister à l’hiver, si le raisin a la qualité nécessaire pour faire du vin, et la 4e année tenter de faire un vin», a indiqué le directeur scientifique et formation à AU/LAB Éric Duchemin.

Un premier vignoble urbain nordique a été installé l’année dernière sur le toit du Palais des congrès et a réussi à passer au travers l’hiver. «On isole les vignes comme des ruches d’abeilles», a détaillé Véronique Lemieux, en précisant que seulement deux pieds de vignes sur 80 ont été perdus.

L’initiative a des vertus pédagogiques, écologiques et fait la promotion de l’économie circulaire puisque du verre broyé de bouteilles de vin recyclées est ajouté au terreau, dans lequel poussent les vignes, pour remplacer le sable.

D’autres vignobles

En plus des vignobles à l’ITHQ et au Palais des congrès, un autre sera aménagé cette semaine sur le toit du siège social de la SAQ.

Vignes en ville a aussi installé un vignoble temporaire sur le site de la station F-MR, une place publique éphémère aux abords du canal Lachine incorporant des anciens wagons de métro.

À la fin de l’été, les 16 pieds de vigne seront redistribués aux citoyens du quartier. «Ce genre de projet, ça passe par les institutions, mais aussi par des gens enthousiastes et intéressés à faire quelque chose», a souligné Véronique Lemieux, qui a choisi pour la station F-MR des cépages qui pourront faire des raisins pour manger et pour la fabrication du vin.

Potager pour le restaurant

Les produits du potager de l’ITHQ serviront aux cours de cuisine, mais aussi au restaurant de l’institut qui les intègrera dès cet été à ses repas.

«Pour le restaurant, il y aura beaucoup de fines herbes et de fleurs comestibles», a mentionné Éric Duchemin.

Selon ce dernier, les petites fleurs du mélilot, une plante de la même famille que le trèfle, pourront par exemple être utilisées en cuisine pour remplacer la vanille.

Dans la même catégorie