/regional/quebec/quebec

Beauport

L'homme qui a semé la terreur avec sa tronçonneuse reste derrière les barreaux

Kathleen Frenette | Journal de Québec

JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI

JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI

L’homme à la tronçonneuse qui a menacé des citoyens, lundi soir, dans le quartier Montmorency, à Beauport, a été accusé au palais de justice de Québec et il n’a pas pu reprendre sa liberté.

Carold Goulet, 59 ans, a été accusé de voies de fait armé, de menace et de bris d’ordonnance.

Vers 18h, lundi soir, des policiers qui patrouillaient à proximité du secteur ont été interpellés puisque sur la 111e rue, l’homme marchait avec sa scie à chaîne et il menaçait trois personnes.

À plusieurs reprises, les policiers l’ont sommé de lâcher «son arme», ce que Goulet a refusé de faire.

L’arme à impulsion électrique (Taser) a dû être utilisée en mode «démonstration» pour forcer l’homme à lâcher l’arme. Il a par la suite été menotté et conduit au poste de police.

– Avec la collaboration de Catherine Bouchard