/sports/homepage

Recours collectif

Les Canadiens n’ont pas respecté les règles sur les commotions cérébrales

Agence QMI

Les Canadiens de Montréal figurent au sein d’une liste d’équipes qui ne se sont pas soumises à certaines règles de la Ligue nationale de hockey (LNH) à propos des commotions cérébrales, selon des documents déposés dans le cadre du recours collectif intenté par d’anciens joueurs contre le circuit.

Selon ce qu’a rapporté le site The Athletic, mardi, les Canadiens, les Flames de Calgary et les Devils du New Jersey ont été reconnus fautifs de ne pas respecter certains règlements liés au protocole entourant les blessures à la tête.

Le Tricolore et les Flames auraient d’ailleurs été pénalisés, selon des témoignages des dirigeants de la LNH et d’équipes. Toutefois, peu de détails dans ce dossier monté par la poursuite mettent en lumière les faits reprochés au Canadien.

Les Devils fautifs

L’échec des Devils est toutefois mis en évidence: l’équipe a omis de faire passer un test neuropsychologique de base à ses joueurs avant le début de la saison 2007, alors que la ligue l’exigeait depuis une dizaine d’années.

L’adjoint du commissaire Gary Bettman, Bill Daly, et le directeur général des Devils à l’époque, Lou Lamoriello, ont d’ailleurs reconnu qu’ils étaient au courant de cette infraction au règlement.

Plus de 150 anciens joueurs sont impliqués dans la poursuite contre la LNH, reprochant à la ligue d’avoir négligé les effets à long terme des commotions.