/news/world

Chronique «Réveillez-Vous»

Un rappeur musulman controversé se produira au Bataclan

TVA Nouvelles

Médine, un rappeur français controversé, se produira au Bataclan, cette salle de spectacles qui a été le théâtre d'une horrible attaque djihadiste qui a fait 90 morts en 2015 à Paris.

Le chroniqueur Richard Martineau, lorsqu’il a eu vent de l’affaire, a cru qu’il s’agissait d’une «fausse nouvelle».

À LIRE ÉGALEMENT

Le Bataclan peut-il rester une salle de concerts?

«Ce n’est pas seulement une salle de spectacles le Bataclan, c’est rendu un mausolée, un monument, le symbole de la résistance de la France contre les djihadistes islamistes», a-t-il expliqué dans le cadre de sa chronique «Réveillez-Vous» diffusée au Québec Matin.

Médine, est un rappeur islamiste qui chante au nom d’Allah, souligne Martineau.

«Crucifions les laïcards comme à Golgotha, si j'applique la charia les voleurs pourront plus faire de main courante, Marianne est une femen tatouée "Fuck God" sur les mamelles, J'mets des fatwas sur la tête des cons», dit le rappeur dans ses chansons.

Il a également écrit dans une chanson sa haine des blancs.

«Je hais les Blancs depuis Rodney King, j’ai besoin d’une carabine».

«Que le Bataclan accepte sa présence! C’est comme s’il y avait à Polytechnique le spectacle d’un gars qui préconisait la violence contre les femmes. C’est à peu près ça. Il y a des organismes des familles de victimes du Bataclan qui sont outrées. De la part des organisateurs du Bataclan qui ont vécu ce massacre-là il y a très peu de temps... C’est une décision assez douteuse».

Le rappeur Médine affirme avoir pourtant condamné ces attentats.

«On dirait qu’il parle des deux côtés de la bouche. Ce qu’on va nous dire c’est que c’est du deuxième degré, de l’ironie, bon... Mettons!», conclut le commentateur.

Dans la même catégorie