/news/currentevents

Charlesbourg

Une sortie entre amies prend une tournure tragique

Catherine Bouchard | Agence QMI

Une simple sortie entre amies pour aller savourer une crème glacée a complètement chamboulé les plans d’été de deux adolescentes, gravement blessées après avoir été violemment happées par un véhicule, lundi en début de soirée, à Charlesbourg.

Eugénie Tremblay, 14 ans, et Laurie Verreault, 15 ans, venaient de quitter le McDonald’s lorsqu’elles ont voulu traverser le boulevard Henri-Bourassa, près de l’intersection de la rue Cloutier.

«Elles s’en allaient au Chocolats Favoris. Un chemin de prédilection pour elles et bien d’autres jeunes», confie Frank Tremblay, le père d’Eugénie.

La petite sortie entre amies a pris une tournure tragique, alors qu’elles ont été happées de plein fouet. «Elles ne comprennent pas ce qui s’est passé. Elles ont traversé sur le feu pour piéton et elles ont été fauchées», poursuit le père de famille.

Pare-brise fracassé

Les deux adolescentes n’ont plus de souvenirs de l’accident.

L’impact a été assez violent, le pare-brise de la voiture a même été fracassé. « On croit qu’Eugénie a été projetée dans les airs », ajoute M. Tremblay.

Les circonstances de l’accident font toujours l’objet d’une enquête.

Les adolescentes ont la vie sauve, mais elles ont subi de nombreuses blessures.

«Elles sont toutes les deux très souffrantes», poursuit le père d’Eugénie. Elles ont plusieurs fractures et elles ont été transférées en orthopédie au CHUL, où elles seront en observation pour deux jours.

Le père de Laurie, Marc Verreault, indique que sa fille a tout le côté gauche hypothéqué, avec des fractures au bras et à la jambe. «Elle ne pourra pas utiliser de béquilles», se désole-t-il.

Eugénie a subi une fracture à la clavicule gauche et l’ampleur de la blessure à son genou gauche reste à préciser.

L’été sera voué à la guérison et à la réadaptation, se désolent les deux pères.

Dans la même catégorie