/news/politics

Sondage LCN/Léger

Avance de la CAQ dans l'Est-du-Québec, et ce, sans candidats annoncés

Martin Blanchet | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Les résultats du sondage LCN-Léger qui donne l'avance à la Coalition avenir Québec suscitent beaucoup de réactions dans l'Est-du-Québec.

La popularité de la CAQ est grandissante dans les intentions de vote des électeurs du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord.

Ainsi, les résultats du sondage indiquent que les circonscriptions de Duplessis sur la Côte-Nord ainsi que ceux de Rivière-du-Loup/Témiscouata et de Rimouski au Bas-Saint-Laurent passeraient à la CAQ.

À LIRE ÉGALEMENT

Solide avance de la CAQ dans les intentions de vote

Le Parti québécois conserverait les comtés de René-Lévesque, de Matane/Matapédia, de Gaspé et de Bonaventure.

Ce qui est étonnant, c'est qu'il n'existe à ce jour aucun candidat caquiste dans les huit comtés de l'Est-du-Québec.

Le chef de la CAQ, François Legault, a affirmé que des annonces seront faites sous peu en Gaspésie.

Dans la circonscription Côte-du-Sud, située principalement dans la région Chaudière-Appalaches, Marie-Ève Proulx (ex-mairesse de Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud) briguera les suffrages le 1er octobre.

Les députés péquistes de Rimouski et de Duplessis, qui selon le sondage perdraient leur comté, n'y croient tout simplement pas. Harold LeBel et Lorraine Richard estiment que la vision CAQ va à l'encontre des intérêts de l'Est-du-Québec et que par surcroît, cette formation politique n'a toujours aucun candidat.

Les citoyens que nous avons rencontrés ne sont pas surpris des résultats du sondage. Cependant, certains ont tenu à souligner qu'il restait encore beaucoup de temps, plus de trois mois avant l'élection.

Dans la même catégorie