/news/currentevents

Vieux-Québec

Il vole un chandelier à la Basilique Notre-Dame

Elisa Cloutier | Journal de Québec

Le vol d’un chandelier survenu à la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec est loin d’être un cas isolé, affirme le gérant d’affaires du lieu de culte.

Le 12 avril dernier vers 13h, un homme âgé dans la cinquantaine s’est emparé d’un chandelier d’une hauteur de 28 pouces, qu’il a dissimulé dans son manteau avant de quitter les lieux. Il est actuellement recherché par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Caméras de surveillance

Inquiets de constater de plus en plus de vols à la Basilique-cathédrale, l’administration n’a eu d’autre choix que d’installer une douzaine de caméras de surveillance à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement il y a près de deux ans. «Malheureusement, c’est récurrent. Depuis les cinq dernières années, ça arrive au moins quatre ou cinq fois par année», affirme Gilles Gignac, gérant d’affaires responsable de l’établissement. «On se dit toujours jusqu’où ça va aller et qu’est-ce qu’ils feront le prochain coup?» se questionne-t-il.

Ce dernier précise toutefois que le chandelier dérobé au mois d’avril ne vaut à peine que quelques dollars.

M. Gignac raconte que le méfait le plus souvent perpétré est le vol de l’argent déposé par les fidèles qui ont allumé un lampion. «Ils prennent un petit bâton avec de la gomme au bout et collent les billets pour les ressortir. Mais, depuis les nouveaux billets, ça ne fonctionne plus, donc lorsqu’ils perdent patience, ils mettent le feu aux billets», se désole l’homme d’Église. «Ce sont des pertes nettes pour nous. C’est de l’argent qui sert à faire fonctionner l’église au quotidien», explique-t-il.

Suspect recherché

Le SPVQ demande l’aide de la population pour retracer le suspect. Il a les cheveux gris, portait un manteau vert, ainsi qu’un foulard gris et un pantalon noir. Il pourrait être accusé de vol de moins de 5000$.

Tout renseignement peut être transmis de façon confidentielle au 418-641-AGIR.