/news/politics

Sondage LCN/Léger

La CAQ en avance: «Quand ta blonde décide qu’elle veut partir, elle va partir!»

TVA Nouvelles

Suite au dévoilement du dernier sondage LCN/Léger, qui donne la Coalition Avenir Québec (CAQ) largement favorite (avec 37% des intentions de vote), Richard Martineau voit mal la tendance s’inverser en faveur du Parti libéral ou d’une autre formation politique.

À LIRE ÉGALEMENT

Les caquistes s'imposent

«Quand ta blonde décide qu’elle veut partir, elle va partir! Il n’y pas grand-chose que tu peux faire pour la retenir», a imagé le chroniqueur de passage à l’émission Québec-Matin.

«Tu as beau lui acheter des cadeaux, une belle politique culturelle, 12 milliards de dollars pour les aînés, changer ton look pour avoir l’air cool comme Alexandre Taillefer [...] elle va sacrer le camp. C’est ce qui arrive avec l’électorat», a-t-il précisé pour décrire la stratégie du PLQ afin de revenir dans les bonnes grâces des Québécois.

«Les gens se disent ''on le connaît ton vieux truc'': pendant trois ans, on se serre la ceinture, on dégage une marge de manœuvre et la dernière année on donne des cadeaux à tout le monde. C’est un vieux tour de magie et on n’y croit plus», a affirmé Richard Martineau.

Selon lui, les chiffres du sondage n’augurent aussi rien de bon pour le Parti québécois, qui risque d’être «rayé de la carte».

Selon l’analyse du chroniqueur, la formation politique de Jean-François Lisée s’est trop réalignée sur la gauche.

«Ils se sont tellement rapprochés de Québec solidaire que les gens ont de la difficulté à faire la différence entre les deux. L’un est un parti socialiste-souverainiste et l’autre est un parti souverainiste-socialiste», a conclu Richard Martineau.

Dans la même catégorie