/news/politics

Sondage

Les promesses de gratuité ont la cote chez les Québécois

TVA Nouvelles

La promesse de la Coalition avenir Québec de réduire le temps d’attente dans les urgences à 90 minutes est celle qui suscite le plus d’intérêt chez les électeurs québécois, révèle un sondage LCN réalisé par la firme Léger.

À l’approche du déclenchement de la campagne électorale en vue des élections générales du 1er octobre, quelque 86% Québécois sondés ont répondu qu’ils seraient tentés de voter pour un parti politique qui s’engagerait à mettre en application un tel engagement.

«La surprise pour moi comme sondeur, c’est que normalement, quand on promet quelque chose en santé, les gens n’y croient pas», explique Jean-Marc Léger, président de Léger, en entrevue avec Mario Dumont.

La proposition de Québec solidaire d’instaurer une couverture universelle des soins dentaires arrive ensuite en deuxième position avec 76% d’appuis.

«Ils ont frappé fort, souligne M. Léger. Quand on dit ça, les autres partis vont suivre. C’est trop fort, trop puissant!»

En troisième place, la promesse du PQ d’instaurer de façon progressive de la gratuité scolaire intéresse 68% des électeurs.

«C’est tout un débat. La gratuité scolaire est un débat, souligne le président de Léger. Jusqu’où tu vas? Est-ce que tu vas jusqu’au cégep ou à l’université? Mais globalement, sur le principe, les gens le favorisent.»

C’est la promesse de réduire le prix du transport collectif de 50% qui arrive en quatrième position avec un taux d’approbation de 64%.

À LIRE ÉGALEMENT:

Lisez les résultats détaillés du sondage

Les caquistes s'imposent

Les libéraux seraient toujours forts à Montréal

Vers un raz-de-marée caquiste dans la région de Québec

«Les quatre premières promesses, c’est tout ce qui est gratuit! fait remarquer le sondeur. La gratuité scolaire, la gratuité des soins dentaires, l’urgence en 90 minutes sans payer, réduire le coût du transport en commun de 50%.»

Un seul engagement du Parti libéral se hisse dans le top 10 avec un taux d’appui de 49%, soit celle d’offrir la garderie gratuite pour tous les enfants de 4 ans.

La proposition péquiste d’annuler la construction du Réseau express métropolitain (REM) pour mettre sur pied son plan du Grand déblocage arrive en dernière position avec 30%.

«L’idée est brillante, mais quand il s’est opposé au REM, c’est  là que les gens se sont dit : pourquoi encore recommencer le travail? Mais sur le fond, chaque député à Montréal a son bout de route et ça, normalement, c’est payant en élections», souligne Jean-Marc Léger.

Dans le cadre de ce sondage, différentes promesses électorales ont été énumérées aux répondants sans préciser le nom du parti qui les propose. Il a été mené en ligne du 8 au 12 juin dernier auprès de 1006 Québécois d’âge adulte et ayant le droit de vote au Québec.  À l’aide des données du recensement de 2016, les résultats ont été pondérés selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, la région et le niveau de scolarité afin de garantir un échantillon représentatif de la population.

Aux fins de comparaison, un échantillon probabiliste de cette taille aurait une marge d’erreur de ± 3,09% et ce, 19 fois sur 20.

Les résultats du sondage

1. Réduire le temps d'attente dans les urgences à 90 minutes (CAQ) 86%

2. Instaurer une couverture universelle des soins dentaires permettant de rembourser entre 60% à 100% des soins dentaires selon certains critères (QS) 76%

3. Instaurer de façon progressive de la gratuité scolaire (PQ) 68%

4. Réduire le prix du transport collectif de 50% (QS) 64%

5. Interdire le port de signes religieux aux fonctionnaires avec un pouvoir de contrainte (juges, policiers, etc.) (PQ) 61%

6. Instaurer un tarif unique de 8,05$ par jour dans les centres de la petite enfance (PQ) 53%

7. Offrir la garderie gratuite pour tous les enfants de 4 ans (PLQ) 49%

8. Créer des classes de prématernelle 4 ans pour tous les enfants du Québec (CAQ) 46%

9. Donner au gouvernement du Québec le dernier mot en matière d’environnement (PQ) 45%

10. Annuler la construction du Réseau express métropolitain pour le remplacer par une combinaison de tramways, de bus et de trains (PQ) 30%

Dans la même catégorie