/regional/troisrivieres/mauricie

Shawinigan

Intimidé, un élève se prive de son voyage de fin d'année

Émilie Vallée | TVA Nouvelles

Ça fait deux ans qu'un garçon de 12 ans de Shawinigan, en Mauricie, se dit victime d'intimidation de la part d'autres élèves de son école. Il se privera même de son voyage de fin d'année pour éviter d'être la cible de railleries.

«Il peut se faire pousser, se faire dire qu'il est gros, laid, qu'il pu, tout ce qui est dégradant, ils vont lui dire», a raconté sa mère, mercredi, à TVA Nouvelles.

La semaine dernière, les choses ont dégénéré pour son ami et lui, sa mère ayant porté plainte à la police.

«Les intimidateurs ont volé leurs vélos et se sont mis a leur courir après avec un bâton pour leur rentrer dans les fesses», a-t-elle précisé.

La Commission scolaire de l'Énergie est intervenue dès qu'elle a été mise au courant de la plainte à la police et les jeunes concernés ont immédiatement été rencontrés.

«On peut pas gérer ce qui est pas à l'intérieur des murs de l'école, mais on a mis des mesures en place», a indiqué le directeur de la Commission scolaire de l'Énergie, Denis Lemaire.

Il déplore que les enfants ne soient pas du voyage. «On a tout mis en place pour que les jeunes puissent y aller, mais si les mères ne veulent pas, c'est autre chose», a-t-il dit.

Mais la mère d'un des jeunes croit que ça ne fera qu'empirer les choses. «Je trouve qu'ils n'ont pas vraiment de conséquences, mon fils se prive alors qu'eux vont au voyage comme si de rien n'était.»

L'an prochain, le jeune fera son entrée au secondaire. La mère de famille craint qu'il ne soit à nouveau harcelé par ses camarades.