/news/society

Fondation québécoise du cancer

Une pub insolite et percutante des Denis Drolet

Sandra Godin

 - Agence QMI

Même si l’association peut paraître insolite, les Denis Drolet n’ont pas hésité «une seconde» lorsque la Fondation québécoise du cancer leur a proposé de faire partie de leur campagne de sensibi-lisation. La vidéo poignante que les deux complices ont tournée avait été vue plus de 43 000 fois mardi sur Facebook.

La Fondation avance qu’une personne sur deux au Québec fera face au cancer au cours de sa vie. La publicité tournée par les Denis Drolet illustre donc l’idée de la perte d’un être cher. Le duo y chante avec joie son succès «Fantastique», mais la lumière s’éteint sur Sébastien Dubé, tandis que Vincent Léonard poursuit la chanson tout seul, de façon plutôt triste.

C’est la Fondation qui a approché le duo. «Je pense que ça allait de soi qu’on accepte, confie Vincent Léonard. Ç’a été un oui automatique, on n’a même pas réfléchi. On voulait sensibiliser d’abord, mais aussi aider aux recherches pour cette maladie-là qui touche tout le monde.»

Le cancer, «ç’a touché ma famille à un moins haut niveau que (celle de) Sébastien [Dubé], ajoute le Denis à palettes. Son parrain est décédé du cancer. C’est quelque chose qui rôde un peu plus dans sa famille. Quand ils nous ont présenté le projet, on trouvait que c’était percutant. Pendant qu’on le tournait, on s’est rendu compte que ça parlait beaucoup.»

Des gars «émotifs»

«Une personne sur deux, c’est aussi un Denis sur deux», a écrit le duo sur sa page Facebook en partageant la vidéo lundi.

Ont-ils déjà pensé qu’ils pouvaient un jour se perdre? «Ce sont des idées qui nous ont déjà effleuré l’esprit, même avant la publicité, explique Vincent Léonard. Ça fait tellement longtemps qu’on est amis. On est tellement proches, mais chaque fois qu’on y pense on essaie de tourner ça en dérision. Mais pas cette fois-ci, et c’était le fun de tourner quelque chose qui n’est pas drôle, qui n’est pas dans l’absurdité. Et on est des gars très émotifs. Ça joue dans nos valeurs.»

De nombreux duos et personnalités québécois ont prêté leur nom à la campagne de la Fondation, l’an dernier, afin d’illustrer la statistique, comme Ding et Dong, Dominic et Martin, Louis Morissette et Véronique Cloutier.

Dans la même catégorie