/news/culture

Tennessee

Kim Kardashian rencontre Alice Marie Johnson après sa libération

WENN

Après des mois de lettres et d’appels échangés, Kim Kardashian a finalement pu rencontrer Alice Marie Johnson en face-à-face, à la suite de sa libération après 22 ans derrière les barreaux.

Les deux femmes se sont vues dans la ville de Memphis, dans le Tennessee, mercredi. Et elles ont pu s'entretenir au cours d’un entretien dans l’émission «Today».

Dans des images extraites de leur entrevue, diffusée ce jeudi, Kim Kardashian a révélé avoir fondu en larmes quand elle a annoncé à Alice Marie Johnson qu’elle allait être libérée suite à sa campagne.

«Au départ, j’ai cru qu’elle savait parce que la nouvelle commençait à apparaître et il a fallu que nous l’appelions, a déclaré la star de télé-réalité. Elle était relativement calme au téléphone et je connais suffisamment sa personnalité pour savoir qu’elle aurait hurlé ou quelque chose du genre. Et je lui ai dit : "Attends, tu n’es pas au courant ?" Et elle m’a répondu : "Au courant de quoi ?" Et je lui ai dit : "Tu rentres chez toi". Puis il y a eu des cris et des larmes, et nous avons pleuré ensemble au téléphone.»

Kim Kardashian a ensuite confié à l’animatrice Hota Kotb qu’elle aimait Alice Marie Johnson et a ajouté: «Je veux dire, je le savais déjà juste en te parlant au téléphone et en te voyant dans des vidéos, mais tu es tout ce que j’aurais cru et bien plus».

Kim Kardashian a entamé une campagne pour la libération d'Alice Marie Johnson l’an dernier et a obtenu, au mois de mai, un rendez-vous avec le président américain Donald Trump afin de lui demander sa grâce. Donald Trump a appelé personnellement la vedette pour lui révéler la bonne nouvelle, et elle a confié à CNN qu’elle s’attendait à être émue quand elle rencontrerait en personne Alice Marie Johnson. «Je sais que je vais tellement pleurer quand je vais la voir», avait-elle déclaré.

Dans la même catégorie