/news/politics

Groupe d'intervention

Résidences pour aînés: Québec veut limiter les fermetures subites

Agence QMI

La ministre responsable des Aînés du Québec, Francine Charbonneau, a annoncé jeudi la création d'un groupe d'intervention pour éviter la fermeture subite de résidences pour aînés.

Le groupe d'intervention sera composé du Secrétariat aux aînés, qui assurera la coordination du groupe d’intervention, du ministère de la Santé et des Services sociaux, de la Société d'habitation du Québec, du Regroupement québécois des résidences pour aînés et du Réseau québécois des OSBL d'habitation.

Ce comité aura pour mission de travailler avec les propriétaires des résidences privées pour aînés en vue de prévenir des fermetures subites. Une première rencontre doit se tenir d'ici la fin de la semaine.

«Les milieux de vie doivent être des lieux où les aînés peuvent vivre sereinement et où leurs droits sont respectés», a souligné la ministre Charbonneau.

«Le groupe d'intervention verra à déployer les efforts requis pour permettre la mise en place et le maintien de conditions de vie optimales favorisant le mieux-être des aînés du Québec», a-t-elle ajouté.

Au cours des derniers mois, deux résidences privées avaient forcé leurs résidents à quitter leur demeure en seulement quelques jours, une situation que les partis d’opposition à Québec avaient décriée.

Dans la même catégorie