/news/law

Kuujjuaq

Un résident de Kuujjuaq accusé du meurtre de Chloé Labrie

Stéphane Alarie | Agence QMI

Le jeune homme de Kuujjuaq soupçonné d’avoir abattu Chloé Labrie, cette jeune travailleuse de la santé retrouvée sans vie mardi au Nunavik, sera accusé de meurtre prémédité.

Selon nos informations, le Directeur des poursuites criminelles et pénales a autorisé le dépôt d’une accusation de meurtre au premier degré contre Randy Koneak, 20 ans.

Ce dernier a été appréhendé mercredi à la suite de l’enquête menée par la Sûreté du Québec. Il pourrait faire face à de nouvelles accusations à son retour devant le tribunal la semaine prochaine.

Chloé Labrie, une jeune femme de 28 ans de Victoriaville, aurait été tuée d’un projectile d’arme à feu à la tête, durant la nuit de lundi à mardi, dans sa résidence.

Elle travaillait au laboratoire du Centre de santé Tulattavik de l’Ungava (CSTU) depuis environ quatre ans et adorait son emploi. Elle est décrite par ses proches comme une personne passionnée de plein air et soucieuse d’aider les autres.

Dans la même catégorie