/news/law

Collusion

Accusations criminelles contre quatre ingénieurs à Gatineau

Christopher Nardi | Agence QMI

Pour une première fois depuis les révélations à la commission Charbonneau, des accusations criminelles ont été déposées concernant le système de collusion dans les contrats de génie qui a sévi à la Ville de Gatineau jusqu’en 2008.

Mardi, le Bureau de la concurrence a annoncé des accusations contre quatre anciens hauts dirigeants de firmes d’ingénierie qui auraient comploté pour truquer 21 appels d’offres pour des travaux d’infrastructure pour la Ville de 2004 à 2008.

Les quatre accusés sont André Mathieu, ancien vice-président de Cima+, Claude Marquis, ancien directeur régional de l’Outaouais pour Genivar, Michel Famery, ancien vice-président régional de Dessau, et Dave Boulay, ancien directeur pour Dessau.

«La preuve recueillie par le Bureau suggère que ces quatre firmes d’ingénierie se sont réparti de manière stratégique des contrats attribués par la Ville de Gatineau. La preuve suggère également que les firmes ont secrètement fixé les prix soumis en réponse aux appels d’offres de la Ville de Gatineau au niveau ou près du barème des honoraires établi par l’Association des ingénieurs-conseils du Québec», indique le Bureau dans son communiqué.

Celui-ci précise également que la Ville de Gatineau n’était aucunement au courant de ces pratiques alléguées.

Si un système de collusion à Gatineau a été évoqué à maintes reprises devant la commission Charbonneau et devant le conseil de discipline de l’Ordre des ingénieurs du Québec, c’est la première fois que des accusations criminelles sont déposées dans ce dossier.