/news/techno

Réseaux sociaux

Facebook réautorise la publicité liée aux cryptomonnaies

Agence France-Presse

Le groupe américain Facebook a annoncé mardi qu'il revenait sur son interdiction de publicité relative aux devises virtuelles comme le bitcoin.

Le réseau social a expliqué dans un blogue qu'il allait «permettre la diffusion d'annonces faisant la promotion de cryptomonnaies (...) par des annonceurs préapprouvés».

Facebook continuera cependant à interdire les publicités d'un certain type de transactions comme les «options binaires» ou les collectes de fonds en crytomonnaies dites Initial coin offering (ICO) qui consistent à créer sa propre monnaie virtuelle et à la vendre à des investisseurs.

Désormais, les annonceurs souhaitant diffuser des annonces des produits ou services en cryptomonnaies sur Facebook devront soumettre une demande visant à évaluer leur éligibilité.

La fraude est fréquente dans le monde des cryptomonnaies, dont le bitcoin est la plus connue. Celui-ci se monte actuellement à un peu plus de 6000 dollars alors qu'il était avait culminé à près de 20 000 dollars en décembre 2017.

Compte tenu des restrictions encore en place dans la politique de Facebook, «tous les annonceurs voulant faire de la publicité ne seront pas en mesure de le faire», poursuit le groupe.

«Nous écouterons les commentaires, examinerons si cette politique fonctionne et continuerons à étudier cette technologie et, si nécessaire, nous pourrons réviser notre politique au fil du temps», ajoute le réseau social.

Après l'interdiction initiale de Facebook en janvier de laisser paraître des publicités relatives aux monnaies virtuelles, d'autres sites et réseaux sociaux avaient pris des décisions similaires, dont Twitter, Google et Snapchat.