/news/currentevents

Rivière-Héva

56 000 poules décimées en Abitibi-Témiscamingue

David Prince | Agence QMI

DAVID PRINCE / AGENCE QMI

Un troupeau de 56 000 poules a été décimé par un incendie à l'entreprise Les Oeufs Richard de Rivière-Héva en Abitibi vendredi matin.

William Richard, 24 ans, travaillait dans le poulailler de l'entreprise familiale vers 8h20 vendredi matin lorsqu'il a senti une odeur de fumée. «Je sais que les ventilateurs soufflent l'air vers l'extérieur. Je me suis dit que l'odeur devait venir de l'intérieur. Quand j'ai vu la flamme, j'ai tenté de l'éteindre avec un extincteur, mais ça n'a pas fonctionné. J'ai couru en cinq secondes à l'extérieur pour appeler mon frère. Par la suite, j'ai juste eu le temps de revenir pour sortir l'autre employé qui travaillait», a-t-il dit.

L'entreprise a beaucoup investi dans les dernières années afin que les poules aient plus d'espace pour bouger à l'intérieur des deux poulaillers contenant chacun 28 000 poules. Ce qui peine le plus William Richard est que tant d'effort soit parti en fumée en quelques minutes.

Le chef des pompiers, Maurice Mercier, a dû demander l'aide des pompiers de plusieurs municipalités environnantes allant jusqu'à Amos et Val-d'Or à une cinquantaine de kilomètres plus loin. «On a rarement vu un aussi gros incendie. C'est une entreprise importante pour la municipalité. On n’a rien pu faire», a-t-il dit.

Les pompiers ont dû fonctionner avec des piscines d'eau puisqu'il n'y a pas d'aqueduc dans ce secteur. Ils ont dû transporter de l'eau. «C'est la grosse difficulté présentement», a-t-il dit alors qu'environ 35 pompiers travaillaient à éteindre les flammes.

Les Oeufs Richard est un important employeur dans cette localité d'environ 1000 habitants. Une vingtaine de personnes y travaillaient.