/news/society

Orages violents

Des dégâts et des milliers de clients privés d'électricité

Agence QMI

Plus de 95 000 abonnés d'Hydro-Québec demeuraient privés d'électricité à 23h, lundi soir, en baisse après une pointe de 160 000 clients sans courant enregistrée en milieu de soirée.

Les nombreuses pannes ont été causées par le passage d'une ligne d'orages violents qui ont généré des rafales atteignant parfois jusqu'à près de 140 km/h au nord du fleuve Saint-Laurent, en fin d'après-midi. D'autres cellules orageuses se sont aussi formées au sud du fleuve en soirée.

 

Lourdement touchée, la région de l'Outaouais comptait toujours 23 003 clients dans le noir en fin de soirée, après une pointe à près de 50 000. Également, les régions des Laurentides (20 425) et Lanaudière (20 599) ont subi de plein fouet les affres de la nature en après-midi, selon les données d'Hydro-Québec datées de 23h.

Les bourrasques se sont ensuite transportées du côté de la Capitale-Nationale, où 17 903 foyers demeuraient sans courant à 23h. La Montérégie n'a pas plus été épargnée, avec 21 183 demeures plongées dans le noir à 20 h, mais leur nombre a rapidement fondu à seulement 2590 clients à 23h.

Quelques milliers de pannes ont aussi été répertoriées en Mauricie, dans le Centre-du-Québec, dans la Chaudière-Appalaches, en Estrie et au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

«Des orages violents ont causé des dommages au réseau de distribution dans certaines régions du Québec, notamment en Outaouais et dans les Laurentides. Hydro-Québec a mobilisé des équipes supplémentaires et veille à rétablir le service le plus rapidement possible», a indiqué Hydro-Québec via son compte Twitter.

 

La Société d'État a précisé que, «vu le grand nombre de lieux où il faut intervenir, ce n'est pas possible de donner un délai de rétablissement à chacun. Nos équipes poursuivent le travail cette nuit.»

La canicule et l'humidité omniprésente sur le sud-ouest du Québec et le sud de l'Ontario ont mené à la formation d'une ligne d'orages en fin d'après-midi s'étendant du nord de Montréal jusqu'à nord du Saguenay, qui se dirigeait vers le sud-est.

Une veille d'orage violent a d'ailleurs été émise par Environnement Canada pour pratiquement toutes les régions du Québec au courant de la journée. Cet avis disparaissait région par région au cours de la soirée, au fil du passage des orages

Selon Environnement Canada, ces cellules orageuses pouvaient provoquer «des rafales très fortes, de la grêle pouvant atteindre la taille d'une pièce de cinq cents et de la pluie forte».

Des dégâts, incluant des arbres déracinés, ont notamment été répertoriés du côté de Gatineau et de Mont-Laurier.

 

À Roberval, des rafales atteignant jusqu'à 139 km/h ont aussi été enregistrées.