/sports/homepage

Tennis

C'est fini pour Shapovalov aussi à Wimbledon

Pierre Durocher | Agence QMI

En voyant Denis Shapovalov remporter la première manche 6-0 contre Benoit Paire, on s’est dit que les chances de le retrouver en compagnie de Milos Raonic au troisième tour à Wimbledon étaient excellentes.

À LIRE ÉGALEMENT

Eugenie Bouchard éliminée à Wimbledon

Tout s’est cependant effondré pour «Shapo», Paire remportant les trois manches suivantes, 6-2, 6-4 et 7-6 (3). L’expérience du Français de 29 ans, classé 47e au monde, a pesé dans la balance au cours de ce match présenté jeudi sur le court numéro 3.

«Benoit méritait clairement de gagner, a commenté Shapovalov. Il a très bien joué, de façon intelligente, tandis que je n’ai pas bien joué. J’avais le vent dans les voiles après la première manche et je n’ai pas su conserver mon élan.

«C’est frustrant parce que j’ai vécu la même chose lors de mon match de deuxième tour à Roland-Garros, a rappelé le joueur de 19 ans. Je laisse échapper des matchs que j’aurais pu gagner et c’est décevant. Je devrai apprendre de cette expérience.»

Shapovalov a perdu son calme à quelques reprises et il regardait régulièrement vers sa mère Tessa dans les gradins, en l’absence de son entraîneur Martin Laurendeau, qui a été forcé de revenir à Montréal pour soigner de sérieux maux de dos.

«J’ai été incapable de maintenir mon niveau de jeu, a-t-il analysé. Les meilleurs joueurs, comme Roger [Federer] et Rafa [Nadal], savent comment s’y prendre pour garder un élan victorieux.

«La principale cause de cette défaite est mon manque d’efficacité [74%] sur mes premiers services. J’ai bousillé une belle occasion de remporter la quatrième manche lorsque je menais 5-4.»Un répit

Shapovalov revient maintenant chez lui à Toronto afin de profiter d’un répit. Il était en Europe depuis le début d’avril.

«J’ai hâte de revoir mon père, mon frère et mes deux chiens, a-t-il mentionné. Je ne peux pas dire que j’ai eu le mal du pays, mais ça va me faire du bien de revenir à la maison. J’irai probablement faire un tour aux Bahamas [où il a une résidence].»

«Je dois bien me reposer parce que j’aurai de gros points à défendre sur la surface dure au cours de l’été», a ajouté celui qui avait brillé à la Coupe Rogers et au U.S. Open l’an dernier.

Shapovalov reprendra l’action à la fin du mois à Washington avant de participer au tournoi de la Coupe Rogers à Toronto.

Dans la même catégorie