/regional/estduquebec/basstlaurent

Rivière-du-Loup

Il se prive de salaire pour mettre les gens en forme

Stéphanie Gendron | Journal de Québec

Courtoisie, Patric Nadeau

Un homme du Bas-du-Fleuve se privera de salaire pendant un an afin de convaincre les villes du Québec de faire grimper des côtes à pied à leurs citoyens.

Depuis six ans, Yvan L’Heureux organise le Défi Everest qui consiste à monter et à descendre la côte au cœur de Rivière-du-Loup plusieurs fois pendant une fin de semaine.

Cela permet d’amasser des fonds pour les organismes locaux et de faire bouger les citoyens.

Or, M. L’Heureux, qui est acupuncteur, a décidé de prendre une année à ses frais afin de visiter les villes du Québec et de présenter le Défi Everest.

« J’avais des sous de côté et j’ai un mode de vie plutôt simple. Ça me déçoit plus pour ma clientèle, mais j’y crois suffisamment pour prendre une telle décision », a dit Yvan L’Heureux.

Don

Les cinq éditions du Défi ont permis de remettre 630 000 $ à 227 organismes.

Le succès est tel que des médecins « prescrivent » des montées de côtes à leurs patients.

Plusieurs personnes ont perdu du poids grâce à ce défi, qui tient des pratiques chaque mardi.