/news/society

Lac-Mégantic

Elle vainc sa peur de l’eau en participant à un triathlon

Natacha Lavigne | TVA Nouvelles

À 62 ans, Maryse Couët a accompli une vingtaine de marathons.

Elle ajoute maintenant une corde à son arc et peut dire avoir vaincu une de ses plus grandes peurs en affrontant l’eau au dernier triathlon extrême de Lac-Mégantic.

Sa mère, âgée de 103 ans, a eu des ennuis de santé sérieux récemment. C’est lorsqu’elle les a surmontés que l’athlète s’est mise au défi d’en faire autant.

«Je me suis dit que si elle avait été capable, je l’étais aussi», de raconter cette dernière en entrevue à TVA Nouvelles.

Il y a deux ans, elle savait à peine nager. Dimanche, elle a fait près de 4 kilomètres de natation en eau libre. Une épreuve qui ne s’est pas faite sans heurt.

«Ce n’était pas facile. Quand j’y repense, les vagues étaient tellement grosses. J’ai eu peur. J’ai tellement paniqué. Je n’étais pas dans mon élément, mais je suis contente, je l’ai vaincue», de dire fièrement la sexagénaire.

En raison d’une douleur au mollet lors de l’épreuve de vélo de 180 km, Mme Coüet a été contrainte d’arrêter sa course.

Toutefois, pour elle, cela n’en demeure pas moins une victoire.

«Je suis si fière de moi [...] tant mieux si je peux motiver une ou deux personnes à en faire autant.»