/sports/homepage

Tennis

Milos Raonic en quarts de finale à Wimbledon

Pierre Durocher | Agence QMI

 - Agence QMI

Ce ne fut pas une promenade dans le parc pour Milos Raonic lundi à Wimbledon face à l’Américain Mackenzie McDonald, même si ce dernier occupe le 103e rang mondial.

L’Ontarien de 27 ans a dû en suer un bon coup durant deux heures et demie avant de l’emporter en des manches de 6-3, 6-4, 6-7 (5) et 6-2, ce qui lui vaut une participation aux quarts de finale du prestigieux tournoi pour une troisième année de suite et pour la quatrième fois en cinq ans.

Aucun autre joueur canadien dans l’histoire ne s’est retrouvé aussi souvent que Raonic en quarts de finale à Wimbledon.

«J’adore jouer ici. C’est excitant et je me tire bien d’affaire année après année. C’est une surface qui convient bien à mon style de jeu», a commenté Raonic, qui a perdu en finale en 2016 contre Andy Murray et qui s’est incliné face à Roger Federer en quart de finale l’an dernier.

«J’estime avoir disputé un bon match face à McDonald. Ce fut une performance sans bavure, même si j’ai perdu le bris d’égalité dans le troisième set. J’étais combatif et je m’accorderais bien une note de A- pour la qualité de mes services.»

Auteur de 37 as comparativement à cinq pour McDonald, Raonic a brisé quatre fois le service de son rival, qui n’est jamais parvenu à lui faire subir le même traitement. Le tournant du match s’est produit dans la quatrième manche lorsque Raonic a réussi un bris pour prendre les devants 4 à 2.

Duel de puissants serveurs

Les amateurs assisteront mercredi à un feu d’artifice entre Milos et son adversaire en quart de finale, soit John Isner qui, du haut de ses six pieds et 10 pouces, est le champion des coups de canon jusqu’à maintenant dans le tournoi.

L’Américain de 33 ans a réussi 22 as dans sa victoire contre Stefanos Tsitsipas lundi pour un total de 135 depuis le début du tournoi, comparativement à 117 pour Raonic. Isner se retrouve en quart de finale à Wimbledon pour la première fois de sa carrière.

Neuvième tête de série du tournoi, il remporté trois des quatre duels qu’il a livrés par le passé à Raonic. Il a toutefois subi la défaite lors du dernier match disputé en 2016 à Cincinnati.

«Ça s’annonce serré comme affrontement et ça va se décider sur quelques points ici et là, a prédit Raonic. La marge est très mince et il sera important que je profite des occasions offertes d’inscrire des points aux moments clés, lors des échanges, afin de mettre de la pression sur John.

«Les services d’Isner sont incroyables, a-t-il poursuivi. Je crois cependant que j’ai un petit avantage sur lui au chapitre des déplacements et des volées. Ce n’est jamais agréable d’affronter un puissant serveur, car il est impossible d’avoir un bon rythme. Je suis conscient qu’il ressent la même chose lorsqu’il joue contre moi!»

En double féminin, l’Ontarienne Gabriela Dabrowski et sa partenaire Yifan Xu ont atteint la ronde des quarts de finale en vertu d’une victoire de 6-3, 6-3, face la paire composée de Vania King et de Katarina Srebotnik.

Dans la même catégorie