/news/culture

Microbrasserie Le Secret des Dieux

Une bière brassée pour leur mariage au Québec

Dominique Lelièvre | Agence QMI

Un microbrasseur du Témiscouata a reçu une commande peu banale à un mois du second mariage de Maripier Morin et de Brandon Prust, pour qui il va préparer une bière officielle inspirée de leurs carrières.

Le savoir-faire local sera à l’honneur le 4 août prochain à Pohénégamook où le couple a décidé de célébrer une deuxième fois son union, après un premier mariage civil et discret en 2017 en Ontario. Une microbrasserie du coin, Le Secret des Dieux, brassera 1000 litres d’une bière exclusive pour l’occasion.

Le copropriétaire, Daniel Blier, raconte qu’il n’a pas hésité une seconde quand Maripier Morin, native du Bas-Saint-Laurent, lui a téléphoné vendredi dernier pour lui en faire la demande.

«Comme elle est originaire du Québec, je vais mettre de l’orge québécoise dans sa bière. Son mari est originaire de l’Ontario, alors il va y avoir de l’orge et du blé ontariens», explique M. Blier. Le brasseur artisan se servira également en Allemagne pour la levure et aux États-Unis pour le houblon, où Prust a mené une partie de sa carrière.

«Ce sera un beau petit melting pot de plein d’ingrédients qui leur ressemblent. On a vraiment tripé sur l’idée. Ça va être une bière très accessible, parce qu’on sait qu’un mariage, c’est une fête familiale. C’est une bière qui va plaire autant au néophyte qu’au connaisseur», dit-il.

Court délai

Le défi sera toutefois de taille pour le brasseur artisan et son équipe, qui n’ont qu’un mois pour préparer le tout, alors que la saison haute bat son plein. Il faut généralement entre deux et trois semaines pour bâtir de toute pièce une nouvelle saveur.

«Mon horaire de brassage est planifiée des mois à l’avance [mais] je vais lui faire [à Maripier Morin] un petit trou avec plaisir. Ce n’est pas un fardeau, on est vraiment enchanté par l’idée», précise-t-il.

«Je ne suis pas groupie, mais ça fait extrêmement plaisir. Ça fait chaud au cœur aussi de voir qu’une personne qui est attachée à son coin pense à nous», poursuit-il.

La bière portera le nom de «L’union» que lui a suggéré la populaire animatrice. Le public pourra également la déguster en se présentant à la microbrasserie en août, mais il faudra faire vite: «Ce ne sera pas long» avant qu’elle s’envole, selon M. Blier.

Dans la même catégorie