/news/politics

Groupement tactique international

La mission canadienne en Lettonie prolongée jusqu'en 2023

Agence France-Presse

La mission canadienne en Lettonie où le Canada dirige un groupement tactique international déployé par l'OTAN dans les pays baltes après l'annexion de la Crimée par la Russie, est prolongée «jusqu'en 2023», a annoncé mardi à Riga le premier ministre Justin Trudeau.

«Nous sommes prêts à soutenir nos alliés face aux menaces à la sécurité globale», a déclaré M. Trudeau précisant que la mission canadienne prévue à l'origine jusqu'en 2019 «était prolongée de quatre années supplémentaires».

«Le Canada ne va pas changer son attitude en ce qui concerne la sécurité des pays baltes», a-t-il dit lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue letton Maris Kucinskis.

Ce dernier a souligné que la décision d'Ottawa était «un magnifique cadeau à la Lettonie à l'occasion de son centième anniversaire» célébré cette année.

Le Canada dirige l'un des quatre groupements tactiques internationaux déployés sur le flanc est de l'OTAN après l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

Les effectifs devraient rester les mêmes, soit 450 militaires que M. Trudeau doit rencontrer dans l'après-midi au camp d'Adazi, à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Riga.

La mission, intitulée «Opération Réassurance», est la plus grande en termes d'effectifs menée par le Canada en Europe depuis une décennie.

Au total, un millier de soldats de neuf pays de l'OTAN (Pologne, Albanie, Italie, République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Espagne et Lettonie) en font partie.

Les trois autres groupements tactiques sont déployés en Estonie, en Lituanie et en Pologne voisines et sont dirigées respectivement par la Grande-Bretagne, l'Allemagne et les États-Unis.

La visite de M. Trudeau est la première visite d'un chef de gouvernement canadien en Lettonie. Il se rend mardi soir à Bruxelles pour participer au sommet de l'OTAN mercredi et jeudi.

Dans la même catégorie