/news/society

Feux de forêt

200 autres pompiers appelés pour aider la SOPFEU

Agence QMI

PHOTO ALEXANDRE PARENT LEVEILLE/AGENCE QMI

Toujours aux prises avec des dizaines de feux de forêt aux quatre coins du Québec, la SOPFEU recevra dans les prochains jours de nouveaux renforts de l'Ouest canadien.

Environ 200 pompiers forestiers devaient arriver dans la Belle Province d'ici la fin de la semaine pour épauler leurs collègues québécois. Ils rejoindront quelque 200 autres sapeurs provenant de partout au pays et d'États du nord-est des États-Unis.

Pas moins de 140 des nouveaux pompiers arrivent de la Colombie-Britannique. Il s'agit, en quelque sorte, d'un retour de balancier pour la SOPFEU, elle qui avait envoyé des dizaines de pompiers dans la province de l'Ouest l'an dernier, alors que des incendies de forêt gigantesques avaient ravagé des centaines de milliers d'hectares de terrain, brûlé des dizaines de bâtiments et forcés des milliers d'évacuations.

Une trentaine de feux de forêts étaient toujours en activité dans la zone de lutte intensive, mercredi, où ils sont systématiquement combattus. Trente-cinq étaient aussi en activité dans la zone nordique

Le vent a compliqué la tâche des pompiers par endroits, notamment près de Lebel-sur-Quévillon où un brasier couvrant environ 5500 hectares est de nouveau considéré comme hors contrôle. Cet incendie ne menace toutefois pas la communauté.

«Plus de 100 personnes sont sur place pour travailler sur ce feu. D’autres ressources viendront en renfort sous peu. Le combat au sol se poursuit dans certains secteurs, de même que le largage d’eau par réservoirs héliportés. Cependant, compte tenu de l’intensité du feu, le travail des avions-citernes a cessé, car il serait inefficace», a expliqué la SOPFEU sur sa page Facebook.

Par ailleurs, la SOPFEU a toujours bon espoir de parvenir à maîtriser l'incendie de Labrieville, qui demeure contenu dans une zone de près de 13 000 hectares.