/regional/sherbrooke/estrie

100 camionneurs épinglés

La limite de vitesse fréquemment dépassée par les camions lourds

Jasmin Dumas

 - TVA Nouvelles

Qui ne s'est jamais fait dépasser par un camion lourd? Pourtant, depuis 2009, la vitesse de tous les véhicules de 26 000 livres et plus doit être limitée à 105 km/h. Depuis deux ans, plus d'une centaine de camionneurs se sont fait épingler par les contrôleurs routiers sur le territoire de l'Estrie.

Le camionneur Marc Labrecque fait le trajet entre Windsor et Sherbrooke huit fois par jour, cinq jours par semaine. Son camion est muni d'un limiteur de vitesse, comme l'oblige la loi. Questionné à savoir s'il lui arrive de se faire dépasser alors qu'il roule au maximum de sa capacité, il répond par l'affirmative.

«Souvent, ce sont des camions de l'extérieur du Québec. Parce que nous sommes la seule province avec une telle loi. Mais en théorie, les camionneurs de l'extérieur doivent se soumettre à la loi québécoise. Les quelques Québécois qui font enlever leur limiteur de vitesse sont souvent des indépendants qui font beaucoup de voyages aux États-Unis. Sinon, nous l'avons presque tous.»

En novembre 2016, Contrôle routier Québec a muni ses agents de radars pour mieux surveiller les camionneurs. Depuis ce temps, 103 camionneurs se sont fait épingler en Estrie, et 868 dans l'ensemble du Québec.

La loi vise à protéger les usagers de la route. Les camionneurs qui roulent sans limiteur de vitesse s'exposent à une amende pouvant atteindre 1050 dollars.