/news/politics

Flambée de violence

Un organisme demande la fin des déportations vers Haïti

TVA Nouvelles

Avec les violences des derniers jours en Haïti, un organisme demande un moratoire du Canada sur le renvoi là-bas des migrants entrés ici illégalement.

Au cours des derniers jours, Haïti s'est enflammé lorsque le gouvernement a décidé de monter de façon très importante le coût de l'essence. Depuis, le gouvernement a reculé, la tension a baissé.

Mais au Québec, le Comité d'action des personnes sans statut dit au gouvernement fédéral de revoir sa politique de renvoyer en Haïti ceux entrés par le chemin Roxham, en Montérégie.

«Présentement, à coup de centaines de demandeurs d'asile qui n'ont pas été acceptés, on les déporte vers Haïti, alors que présentement Haïti est jugé par le gouvernement canadien comme étant un pays à éviter, souligne Frantz André, du Comité. Donc, on dit aux ressortissants canadiens: "N'allez pas en Haïti et si vous êtes en Haïti, revenez. On a fermé l'ambassade canadienne en Haïti."»

Le Comité demande donc au gouvernement de cesser le renvoi des demandeurs d’asile vers ce pays des Antilles et de les accueillir, comme ça s'est fait par le passé.

-D’après les informations de Denis Therriault

Dans la même catégorie